L'arroseuse arrosée (de colle)...

Publié le par J Richard

Fort peu de personnes lisent la prose (souvent pestilentielle) de Madame Aeschlimann, femme de l'ancien maire et élue UMP au conseil municipal. En ce qui me concerne, j'avoue un intérêt coupable pour la blogosphère asniéroise, c'est sûrement l'un de mes plus gros vices. Je confesse que les articles postés sur le blog de cette dame provoquent souvent mon hilarité. La palme revient à l'article d'aujourd'hui, peut-être parce que, pour la seconde fois en quelques mois, j'en suis... la vedette! Certes, on ne me reconnait pas bien sur la photo publiée en "une" (un homme de dos devant un panneau d'affichage) mais le titre laisse peu de place au doute: "Julien Richard, maire adjoint à la communication, en train de dégrader des affiches de l'opposition"... Diable! en voilà une ignominie; déchirer ou recouvrir une affiche sur un panneau d'expression libre n'est évidemment pas du tout illégal, mais bon, le scoop promet d'être énorme, lisons la suite!

 

Elle se voit déjà...en haut de l'affiche!

L'article oscille comme d'habitude entre bobards bien sentis et populisme à la le Pen (en gros, les élus sont trop payés, ils ne font rien d 'autre que coller des affiches au lieu de gérer la ville, etc...)

Disons le d'emblée, OUI je suis bien le personnage de dos sur la photo, qui colle une affiche PS en lieu et place de celle de la dame offusquée. Après m'avoir photographié, elle a d'ailleurs klaxonné plusieurs fois et vociféré, j'ai reconnu son véhicule.

La dame furibarde m'accuse donc de dégradation d'affiches (eh oui, coller une affiche du PS par dessus une affiche de l'UMP cela s'appelle de la "dégradation"...et l'inverse, cela s'appelle comment?) Il est amusant de constater que la photo publiée sur le blog montre aussi, sur le même panneau, plusieurs affiches du maire Sébastien Piétrasanta barrées d'un bandeau fluo "explosion de l'insécurité" !! Allons donc, comment est-ce possible? Qui a donc pu coller ce bandeau clairement hostile au maire PS?  La dame qui s'offusque des dégradations d'affiches, ou ses amis? noooon! est-ce pensable?

Notons au passage que ce slogan alarmiste est un mensonge éhonté (les derniers chiffres du ministère de l'Intérieur démontrent une baisse de 14% de la délinquance à Asnières, on est loin d'une "explosion"). Les autres affiches jaunes fluo de l'UMP "100%Asnières", qui fleurissent partout sur les murs et polluent visuellement la ville, sont aussi un tissu de bobards et c'est bien le plus grave.

 

Tombée dans le panneau...

Mais le plus drôle dans cette histoire, c'est que cette dame s'était faite porter absente ce matin, se décommandant de la cérémonie d'hommage aux morts pour la France organisée au cimetière au motif qu'elle préférait participer à je ne sais quelle inauguration parisienne en présence de Nicolas Sarkozy...chacun ses priorités dirons-nous! (J'ai moi-même participé à la cérémonie au cimetière de 12h à 12h30, aux côtés d'autres maires-adjoints). Or la présence de Mme Aeschlimann dans les rues d'Asnières démontre le contraire : plutôt que de participer à une cérémonie de commémoration officielle, cette dame patrouillait au volant de sa très chic mini Cooper auprès des panneaux d'affichage de la ville, afin probablement de recouvrir d'un bandeau vert les affiches du Maire qu'elle exècre tant... et surtout de veiller à ce que personne n'ose recouvrir les siennes.

Au final, l'affaire n'est pas triste! Cette dame m'accuse de passer mon temps à coller des affiches alors que je perçois une indemnité d'élu (elle cite le chiffre 1400 euros, ce qui est bien supérieur à ce que touche réellement un maire-adjoint PS, cotisations déduites). Or, cette dame qui cumule plusieurs mandats (dont celui de conseillère régionale, largement indemnisé) se fait prendre la main dans le sac à sécher les commémorations pour effectuer elle aussi des collages. C'est l'arroseuse arrosée.. de colle.

 

Un partout, balle au centre? Pas vraiment! Car en ce qui me concerne, lorsque je consacre 15 minutes de mon temps au collage de quelques affiches de manière militante sur les emplacements prévus à cet effet, je le fais en dehors de mes obligations d'élu. Tandis que cette dame en colère, elle, sèche régulièrement ses rendez-vous démocratiques locaux... et de surcroît, se compromet dans la propagation de ragots démagogiques démentis par les faits et les chiffres. Il n'est pas honteux de militer, il est noble de coller une affiche politique même lorsqu'on est un élu local, sauf dans le cas où l'on ment ouvertement aux citoyens pour les effrayer. Dans ce cas précis, on devient un agitateur/manipulateur professionnel et non un citoyen engagé et responsable.

 

Image-70.png

Mme Aeschlimann juge odieux qu'un militant socialiste ose recouvrir ses affiches... mais ne se gêne pas pour barrer les affiches du maire d'un bandeau fluo mensonger! PHOTO DU BLOG DE MME AESCHLIMANN ME METTANT EN CAUSE, CE JOUR (c) Mme Aeschlimann.

Commenter cet article

Manu 25/01/2012 13:08


Il est heureux de voir Monsieur Richard que vous aussi vous participez à la campagne du tri sélectif. Mais je me pose la question les affiches de Madame Aeschlimann une fois arrachées 
dois-je les mettre dans les poubelles bleues  ou les bordeaux grises, car avec la colle j’ai un doute….

J Richard 02/02/2012 21:26



J'en réfère immédiatement à mon collègue compétent car vous insinuez un doute dans mon esprit! en tous cas, vous remarquerez que les colleurs d'affiches, de tous bords, sont plutôt respectueux de
l'environnement à Asnières car ils ne laissent jamais les affiches déchirées au sol.