Fonction publique: l'hécatombe continue

Publié le par J Richard

Le projet de loi de finances pour 2012 prévoit la suppression de 30 400 postes supplémentaires dans la fonction publique. Premier secteur touché, l'Education (on a vu le succès des manifestations pour la défense de l'école hier dans toute la France) mais on ne dit pas assez qu'un autre secteur est sévérement touché par les réductions d'effectifs depuis l'arrivée de l'UMP aux affaires: la police et la gendarmerie. Cette année encore, on devra déplorer la suppression de 3000 postes de policiers. En tout, c'est une diminution de 10 000 policiers et gendarmes qui est à  déplorer depuis 2002! Une véritable hémorragie, qui caractèrise la décennie de sarkozysme (d'abord ministre de l'Intérieur puis Président). Quel paradoxe pour celui qui s'auto-proclamait champion de la sécurité!

Le PS propose lui une augmentation des effectifs de police - en privilégiant la police de terrain et de proximité - afin de rétablir l'équilibre et répondre à la demande légitime de tranquilité de nos concitoyens.

 

Des effectifs de police en baisse constante

 

A Asnières aussi, les effectifs de police ont été en baisse constante depuis une décennie, exceptés ceux de la police municipale. Il a fallu batailler avec le ministère de l'Intérieur pour remporter un succès avec la création de la Brigade Spéciale de Terrain (BST)... De manière générale l'Etat se désengage et laisse la sécurité publique à la charge des collectivités locales. A Asnières nous avons la chance de posséder une police municipale efficace et bien équipée, mais qui ne pourra jamais compenser les carences de la police nationale. Il suffit de discuter avec des fonctionnaires de police pour mesurer l'étendue du malaise de ceux à qui on demande beaucoup, notamment de risquer leur vie pour la défense de la paix républicaine, sans leur donner les moyens de leur mission. 

 p194_eda9b4ad43e857cc5ee12b644c70d20bpolice_municipale.1241.jpg

Une nécessaire complémentarité entre polices nationale et municipale.

Commenter cet article

un asnierois 07/10/2011 23:27



il est curieux que vous soyez l un des seuls elus PS a ne pas afficher vos preference pour la primaire.